On répond à tes questions header image 2  
 
 
 
Tu as des questions reliées au travail ?

 

Le travail d’escorte est-il compatible avec mon statut d’étudiante, de mère ou autre?
Plusieurs filles réussissent à réconcilier la poursuite de leurs études ou l’exercice de leurs responsabilités parentales ou professionnelles avec un travail d’escorte à temps partiel. Le niveau élevé de la rémunération permet de travailler moins longtemps, pour gagner les mêmes revenus que si tu travaillais dans un commerce. Il convient toutefois de spécifier à l’avance tes contraintes de temps et de disponibilité pour donner la priorité à tes études ou à tes enfants.

Le travail d’escorte ne cadre pas nécessairement avec mes valeurs familiales, religieuses ou morales
Notre société exprime en général une réprobation envers les travailleuses du sexe : danseuses de bar, masseuses à caractère sexuel, mannequins sexy, artistes pornos, escortes, etc. On considère que le fait de louer son corps pour ces professions n’est pas une bonne chose moralement, bien que plusieurs catégories de travailleurs manuels fassent un geste analogue. Il est donc important que tu réfléchisses sur ces questions avant de prendre une décision. Nos valeurs ne sont pas statiques et peuvent évoluer au gré de nos expériences de vie. Tu peux choisir de penser ou d’agir différemment de tes parents, tes frères et sœurs ou tes amies; toutefois, il est essentiel que tu assumes ces choix et que tu sois capable de vivre sans remords, ni regrets. Dans le doute, tu es mieux d’éviter le métier.
Voilà pourquoi lorsqu’une femme choisit de faire ce travail en toute connaissance de cause, qu'elle n'en souffre pas, qu'elle a acquis l'entière autonomie sur son corps et qu'elle ne se sent pas un objet de la société, le travail du sexe clairement consenti et qui laisse à la femme tout son pouvoir ne saurait être condamnable.

Le travail d’escorte est-il à risque par rapport à la drogue?
Pas plus que dans n’importe lequel autre milieu de vie ou de travail où les drogues sont omniprésentes. La consommation de substances illicites n’est aucunement tolérée dans une agence qui respecte sa clientèle. Malheureusement, c’est plutôt la consommation de drogue qui conduit au travail du sexe et non l’inverse.

Quel regard aura la société sur mon travail?
Dans la vraie vie, les travailleuses du sexe risquent d’être victimes de violence sous forme de préjugés, de réprobation et d’exclusion. Elles seront les témoins de plusieurs comportements, souvent difficiles à cerner, qui auront pour effet de miner leur confiance en soi, de mettre en doute leur respectabilité et de questionner leur capacité de réussir dans la vie. Il est donc important de compter sur le support des pairs pour passer au travers ces moments de grand questionnement.

Faut-il que je signe un contrat pour travailler comme escorte?
Contrairement aux emplois traditionnels, tu n’as pas à signer de contrat pour travailler comme escorte au sein d’une agence. Tu dois fournir ta disponibilité et tes exigences eu égard aux activités. Il est bien important de respecter ces engagements pour assurer la meilleure satisfaction de la clientèle, sous peine d’être laissée de côté. La ponctualité, une bonne forme physique et une hygiène irréprochable sont essentielles pour réussir dans le travail d’escorte.

Puis-je faire un essai avant de travailler sur une base régulière?
Les premières expériences comme escorte peuvent s’avérer éprouvantes; effectuer un geste intime avec un inconnu de tout âge demande une bonne force de caractère, surtout quand on le fait contre rémunération pour la première fois. Le support des compagnes de travail se révèle alors fort utile. Tu peux donc convenir de tenter quelques expériences et te retirer si tu ne te sens pas bien dans ce travail. De façon générale, les clients se montrent très accommodants avec les débutantes.

J’ai peur d’attraper une maladie transmise sexuellement (MTS)
Le travail d’escorte s’exerce dans des conditions des plus sécuritaires. Toutes les relations se font obligatoirement avec protection; l’usage du condom étant la règle en toutes circonstances. Tu as moins de chances d’attraper une MTS en travaillant comme escorte, qu’en ayant des relations sexuelles avec un petit copain dont tu n'as aucune certitude quant à ses autres activités sexuelles. Les femmes porteuses du SIDA, de l’hépatite C et de l’herpès ne travaillent pas au sein d’agences, mais plutôt dans la rue.

Dois-je craindre de contracter d’autres maladies?
Les relations sexuelles nous mettent en rapport très intime avec une autre personne. Toute forme de rapprochement entre individus nous place déjà en situation de risque pour transmettre un rhume, un virus ou autre maladie contagieuse bénigne. Une hygiène rigoureuse et un retrait préventif sont de mise pour éviter d’être contaminée ou de refiler au client une toux persistante.

Je ne voudrais pas que mes proches sachent ce que je fais
Travailler comme escorte est avant tout un choix personnel qui ne regarde que toi. Légalement, personne ne peut contester ton choix lorsque tu as 18 ans ou plus. Il importe avant tout que tu puisses vivre et travailler en sécurité et avec dignité. Ton identité sera toujours soigneusement préservée. Ton nom d’emprunt sera le seul connu et utilisé dans le milieu. Tes coordonnées personnelles ne serviront que pour te joindre. Aucune photographie explicite permettant de te reconnaître ne sera diffusée. Tous les contacts avec toi viseront à préserver ton identité.

Le travail du sexe est-il en empêchement à la vie amoureuse?
La plupart des escortes ont une famille et des proches qui connaissent leur travail; certaines vivent seules ou entretiennent une ou plusieurs relations. Quand elles ont un petit ami et parfois des enfants, cela leur permet d’avoir une vie personnelle satisfaisante en dehors du cadre professionnel. Sur le plan des relations intimes et sexuelles, plusieurs travailleuses du sexe arrivent à établir et à maintenir des rapports amoureux profonds et durables. À toi de voir si cela s’applique à ta situation.

Je n’aimerais pas me retrouver face à face avec un client en public
La ville de Montréal est un petit monde et il n’est pas impossible qu’un jour tu en viennes à revoir dans un espace public une personne que tu auras déjà vue dans ton travail. Sache qu’en une telle circonstance, l’ancien client voudra t’éviter autant que toi. De plus, l’être humain est ainsi fait, il a tendance à oublier rapidement un visage rencontré seulement pendant un bref instant. Une bonne proportion des clients est constituée de personnes de passage et tu as plus de chances de ne jamais les revoir.

Est-ce que je risque d’avoir des problèmes avec l’impôt?
Les revenus que te rapportera ton travail seront perçus en argent comptant. Pour fins fiscales, tu seras considérée comme une travailleuse autonome, ne recevra aucun relevé de salaires et ne sera soumise à aucune retenue fiscale ou sociale, comme l’impôt sur le revenu, l’assurance chômage, la Régie des rentes, l’assurance médicaments ou autres. Comme le travail du sexe n’est pas reconnu légalement, il te revient de décider comment déclarer tes revenus afin de conserver une existence de citoyenne et de bénéficier de l’avantage des programmes sociaux. Tu auras accès à des conseils pratiques pour maintenir une existence tout à fait acceptable.

Quoi faire si la chose m’intéresse?
Tu auras sans doute remarqué que parmi les petites annonces des journaux qui offrent des services d’escortes, on retrouve des escortes indépendantes et des agences d’escortes. Si tu n’as aucune connaissance, ni expérience dans le milieu, l’idéal est de transiger avec une agence qui saura te fournir un lieu de rencontre, attirer la clientèle et gérer un horaire de travail. Certes, une partie de tes revenus ira en frais de service, mais tu auras la quiétude d’esprit et la sécurité que tu recherches. Les agences ne sont pas toutes semblables et plusieurs opèrent depuis plusieurs années, sans aucune bavure, ni aucun risque pour les escortes. Si tu souhaites nous joindre, consulte la page intitulée « CONTACT ».